Ouvrages publiés

Liste des ouvrages publiés :

  • Les arts plastiques, Centre éducatif et culturel inc., Montréal, 1968, 285 pages, 180 illustrations.
  • Virgile, Centre de psychologie et de pédagogie, Montréal, 1968, 223 pages, 17 illustrations.
  • Biographie du père Antonin Lamarche, Matane, 1968, 24 pages.
  • La colombe et le corbeau, Le Cercle du livre de France, Montréal, 1971, 180 pages, 16 illustrations.
  • Wawatapi Hourlo, publié à compte d’auteur, 1971, 10 illustrations.
  • Guide touristique du Québec (non officiel), Éditions québécoises, Montréal, 1973,138 pages.
  • L’homme ou la loi?, publié à compte d’auteur, 1972, 48 pages.
  • L’école noire sur blanc, publié à compte d’auteur, 1976, 60 pages.
  • Le français par coeur et par raison, publié par le Campus Mingan, 1978, 34 pages.
  • Québécois ou francofuns?, publié à compte d’auteur, 1978, 250 pages.
  • Pierres vives (Archipel Mingan), Castelriand inc., Rivière-du-Loup, 1979, 76 pages, 120 photographies et fusains de l’auteur.
  • Paroles allant droit, Les éditions La Lignée, Mont Saint-Hilaire, 1983, 110 pages.
  • La poésie, Introduction, les éditions Le Griffon d’argile, Québec, 1989, 269 pages.
  • Insomnie syndicale, publié à compte d’auteur, 1982, 32 pages.
  • Les médisances d’un professeur solidaire, Les éditions E.I.P., Verdun, 1983, 196 pages.
  • Méthode vice-versa, (De la pensée à la langue et de la langue à la pensée), publié par le Cégep de Sept-Îles, 1987, 252 pages.
  • Réflexions pédagogiques II, publié par le Cégep de Sept-Îles, 1984, 76 pages.
  • Des phoques aux Mohawks, en passant par d’autres, publié par le Cégep de Sept-Îles, 1993, 121 pages.
  • Deux ou trois font n’oeuf (ou comment nous produisons à la chaîne des analphabètes diplômés], publié par le Cégep de Sept-Îles, 1990, 247 pages.
  • Les pierres elles-mêmes le crieront, Éditions Paulines, Montréal, 1985, 155 pages.
  • Un mur pour vivre libre, Éditions Paulines, Montréal, 1986, 350 pages.
  • Recueil de textes pour le cours Essai, publié par le Cégep de SeptÎles, 1986, 303 pages.
  • Orthodoxy, traduction de Orthodoxy de Chesterton, Cégep de SeptÎles, 1988, 212 pages.
  • L’homme éternel, traduction de The Everlasting Man de Chesterton, 1986, Cégep de Sept-Îles, 272 pages..